28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 05:00

E650D - 2016

 
Published by martinefa - dans Photographies*
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 05:00

E650D - 2016

Published by martinefa - dans Photographies*
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 05:00

Le retour.

 

Mines de plomb sur papier - 21 x 25 cm - 2016

 
Published by martinefa - dans Illustrations*
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 17:46

Les 11 et 12 juin prochains se dérouleront les 33e « Médiévales de Provins », avec pour thème « Voyages et découvertes ». Tout comme l’année passée, le stand martinefa sera présent au sein de la Collégiale Saint-Quiriace parmi d’autres illustrateurs et artisans de l’imaginaire, tous plus talentueux les uns que les autres, un vrai délice.

 

Et pour la toute première fois, mes Dark birds seront de sortie dans leurs plus sombres atours (Avec je le rappelle, « Le nid du corbeau », « Le grand duc », « Tristis » et « Depressio », en attendant les suivants).

 

Toutes les informations sur l’événement par ici.

 
Published by martinefa - dans Expositions et Festivals*
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 10:16

Mines de plomb sur papier

21x29 cm - 2016

 
Published by martinefa - dans Illustrations*
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 19:51

Oui, je sais je sais.

Il n’y a plus rien à bequeter sur ce fichu blog. Disons qu’il se passe énormément de choses dans ma « vraie vie », des trucs, des machins, des bidules. Je vous ferai une petite synthèse de tout ça, lors de mon prochain bilan annuel. Du méga croustillant. En attendant, tout ceci a eu pour conséquences directes ces quelques mois infructueux, stériles de création pure (que ça me bouffe de l’intérieur et tout). Ce n’est qu’une période, s’étendant un peu trop certes, mais qui touchera forcément une quelconque fin en soi. Je l’espère de tout cœur dans un avenir proche et enfin, toutes ces idées cloitrées, séquestrées, frustrées contre leur gré, exploseront en un festival de créations éparses (pas toutes forcément de qualité, mais ça me fera un bien fou).

 

BREF.

 

Revenons-en à nos chers moutons. Ce week-end du 04 et 05 juin se tiendra la cinquième édition du festival les « Féeries du Bocage » à Dormelles (77) avec pour thème cette année : « Les êtres de la Nature ». Nombre d’auteurs, d’artistes, d’artisans et d’animations sont prévus, un programme passionnant et envoûtant, comme chaque année.  Le tout orchestré par une équipe incroyable de bénévoles et passionnés, il faut le signaler. Que du bonheur à chaque fois.

 

Pour ceux qui se diront (en toute légitimité vu les infos) 77 = routes torrentielles, galère en vue,  abaissons le pavillon, festival à l’eau, levons l’ancre. Et bien NON. Toute l’équipe a pris soin de nous rassurer avec ce bulletin du jour. Une seule chose à faire pour liquider les mauvaises ondes de ces derniers temps tourmentés : se changer les idées aux Féeries ! Viend’ez !!!

 

Les Féeries du Bocage

Salle des Fêtes Marie Picquard

Allée des Noyers

77130 Dormelles

Horaires : 10h à 18h30

Ticket d’entrée : 3€

Gratuit pour les moins de 7 ans.

 

Plus d’informations sur le site,

la page Facebook et quelques informations utiles.

 

 
Published by martinefa - dans Expositions et Festivals*
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 05:00
Encre de Chine sur papier - 21x29 cm - 2016
 
Published by martinefa - dans Illustrations*
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 05:00

Aquarelle et encre de Chine sur papier

21 x 29 cm - 2016

 
Published by martinefa - dans Bestiaire encré*
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 05:00

EOS 650D - 2016

 
Published by martinefa - dans Photographies*
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 15:00

Du 1er au 3 Avril dernier, grâce à l’association «Tonnerre Factory», nous avons été plusieurs artistes à réaliser des fresques individuelles en performance live durant le festival F.I.L.M., au sein de l'Hôtel Dieu à Tonnerre.

 

Thierry Cardinet, Pascal Yung, Johann Bodin, Clément Chassot et moi-même, avons tenté de répondre au challenge de réaliser une acrylique chacun, de près 1,20m de hauteur sur 1,07m de largeur avec un monument tonnerrois à y insérer.

 
 
 

Commençons donc ce petit

(grand) compte-rendu en images,

avec la grande star de la ville de Tonnerre,

la fosse Dionne :

 

Il s’agit d’une source exsurgente, ou

source vauclusienne, située dans le centre-ville.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Elle est alimentée

par les infiltrations des précipitations

dans le plateau calcaire avoisinant

ainsi que par les pertes d'au moins une rivière.

 

La fosse Dionne est remarquable par son débit

(en moyenne 300 litres par seconde)

et la taille de son réseau hydrogéologique

qui s'étend jusqu'à plus de 40 km.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Sa présence est à l'origine de la création

de la ville de Tonnerre. Un lavoir élaboré

a été aménagé autour de la source

au XVIIIe siècle. (Source Wikipédia)

 

Bref, un monument organique et fascinant.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Les toits de la jolie commune de Tonnerre…

Crédit photo : Philippe Fassier

 

L'hôtel-Dieu de Tonnerre où a eu lieu l’évènement

(ancien établissement hospitalier,

aujourd'hui musée, fondé en 1293) :

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Les artisans passionnants qui y exposaient…

 

Les deux compères…

Le peintre onirique Thierry Cardinet

et l’artiste-prof-cofondateur de

l’association Tonnerre Factory, Philippe Jozelon.

 

Mes collègues du week-end (de gauche à droite)

Johann Bodin, Pascal Yung,

Thierry Cardinet et Clément Chassot.

 

Première étape du travail, on pose les bases

en utilisant  un calque ou comme

le fait ici Thierry, avec un projecteur.

 

Les premières teintes apparaissent

sur la toile de Johann.

L’humidité ambiante n’aidait pas vraiment…

 

Thierry entame

son élément architectural, qui n’est autre

que l’église Saint-Pierre de Tonnerre.

 

Pascal quand à lui,

part sur une vision fantasmagorique

du château de Tanlay.

 

Thierry commence à shooter le chaos avec brio,

égal à lui-même.

 

Une sublime créature

apparaît sous le pinceau de Pascal.

 

La toile du Thierry est totalement recouverte,

tandis que Clément travaille avec minutie

au second plan.

 

Là, je dois bien être en train de me dire

pour la énième fois, que je suis en train

de pondre un truc bien pourri…

Crédit photo : Tonnerre Factory

 

Thierry témoigne

de sa libre expression vestimentaire,

à quel point l’on se gelait là-dedans.

 

Thierry et Johann travaillant de concert

sur les ultimes touches picturales.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Tout comme le jeune et talentueux Clément.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Les toiles sont maintenant bientôt achevées,

après trois jours laborieux et inspirés.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Magnifique panoramique de mon frérot

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Clément apposant sa signature

sur l’œuvre la plus conceptuelle de l’événement.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Johann partage de derniers moments

avec sa toile magistrale.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Pascal devant son travail réalisé avec soin.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Deux éléments s’affrontent sous nos yeux ébahis :)

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Philippe Jozelon veille et apporte

de derniers conseils à Thierry.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

On aperçoit l’entrée du musée de l’hôtel Dieu

sur la gauche

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Thierry signe son œuvre…

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Les cinq toiles achevées.

 

Thierry pose en toute simplicité

devant son œuvre accomplie, avec la classe

d’un Christopher Walken himself.

 

L’œuvre flamboyante de Thierry Cardinet :

 

L’incroyable travail de Johann Bodin,

inspiré par la fosse Dionne :

 

La toile épurée et divinement audacieuse

du jeune et talentueur Clément Chassot :

 

L’ouvrage tout en finesse de Pascal Yung :

 

Et heu… Mon truc.

 

Oui, je ne vais pas tarder à me ressaisir.

 

Les temps sont difficiles, voyez-vous. Bref.

 

Delphine Goumaz,

pilier inestimable de Tonnerre Factory,

interviewée sur l’événement

et l’ensemble de l’action apportée au festival

par l’association.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Au tour de Pascal de parler de son travail.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Clément présente également son parcours

et son intervention picturale.

 Crédit photo : Philippe Fassier

 

Ainsi que Johann,

qui savoure le bonheur du travail terminé.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Un projecteur animait les vieilles pierres

de nos profils et recherches.

Crédit photo : Philippe Fassier

 

Nous avons eu l’immense privilège

d’être croqués par une artiste peintre de talent,

Christine Deschamps, qui a su capturer

toute la ferveur dont nous faisions preuve ^^

 

Un article sur l’événement

paru dans Centre France :

 
 
Et enfin, une interview filmée par mon frérot,
sur les ondes de la station Radyonne.
Désolée pour l’apparence déplorable de la martinefa,
cela faisait trois jours que je peignais
dans le froid humide, je ne ressemble à rien
mais c’est funny quand même.

 

Ce fût une expérience enrichissante et agréable.
Nous avons été véritablement choyés
par les membres de l’association Tonnerre Factory,
qui ont abattu un travail incroyable et gigantesque.
Que du bonheur*
Un grand merci à ceux qui s’y reconnaitront
et à mon frérot qui m’a copieusement fournie
en clichés présentés ci-dessus.
Published by martinefa - dans Expositions et Festivals*