6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 05:41

Dans la famille des archives,

je voudrai « Les Guns » !

 

 
Toutes les Armes existantes
peuvent ne pas être forcément offensives.
Pour exemples,
ces quelques spécimens
à la mécanique organique,
aux destinées louables et bénéfiques :
Le « Mousquet à Mirages »
a pour but de projeter des paysages
appropriés au patient.
Qui des montagnes enneigées,
qui un pré sous la rosée,
qui une plage désertée,
qui un concert de Johnny Hallyday…
 
Autant de visions enchanteresses
ayant pour but d’apaiser le prévenu
de visions agréables.
Un contrôleur de temps intégré,
régule le taux de stress
et adapte la durée du bienfait
en fonction des besoins de la personne concernée
 
Possède également une fonction
« Mélodie » ou « Chants d’Oiseaux »
afin d’accompagner les visions enchanteresses
ainsi que des possibilités
de fragrances florales ou fruitées.
 
Le « Divagateur » apporte la fantaisie
et les grains de folie manquants
à un être dénué d’Humour et d’Imagination.
En fonction du patient,
l’instrument peut être réglé
sur « Joie de Vivre »
ou encore « Bien Etre ».
Il possède un régulateur de « Rabat-joie »
et de « Mauvaise Langue ».
Il traque également les « Cafards »
 
Le « Convertisseur de Rêves »
est le plus élaboré et complexe
des trois instruments.
Il a la possibilité de modifier
des états existants et non pas
d’en apporter de nouveaux.
Destruction d’Idées Noires
et Atomisation de Spleen,
neutralise également
les afflictions de toutes tailles
et les convertit en profonde béatitude.
Inspire le Bonheur aux plus désespérés,
insuffle la joie et transforme
le poids du chagrin en félicité.
Les états transformés le restent indéfiniment.
Il n’y a malheureusement
qu’un seul exemplaire existant,
les Poussières d’Etoile du Matin
et autres Cheveux d’Ange nécessaires
pour l’élaboration d’un tel outil,
étant particulièrement peu répandus.
Bien entendu,
tous ces Instruments Bénéfiques
nécessitent toutefois un permis
de port d’Armes à Songes
et beaucoup de maîtrise,
si l’on ne veut pas que les Rêves
virent au Cauchemar…
Published by martinefa - dans Volumes*