30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 23:19

 Alors dans l’ensemble et pour faire court, je suis assez satisfaite de l’année artistique 2014 :) C’est encore une douce remise en route, malgré un planning encombré d’enfants en bas âge, mais je tiens le bon bout et les objectifs que je m’étais fixés.

 

Pour faire moins court et entrer un peu plus dans les détails, il y a eu de la création, des festivals et expositions, de vraies commandes et ventes d’œuvres, payées avec de vrais sous.



Tout ce laïus indigeste qui vous avait été imposé pour débuter l’année 2014, m’a servi de directive et je suis heureuse de ne pas m’en être trop écartée. Mon bestiaire encré s’est encore étoffé ainsi que d’autres travaux tachés, j’ai mis à jour ma boutique avec des nouveautés et j’ai même repris mon appareil EOS 650D en main pour réaliser de nouvelles images diverses.



Je vous invite d’ailleurs si vous avez du temps, à vous promener en musique dans les différents albums comme « FOTO zoologiques », « FOTO botaniques », « FOTO organiques » ou encore « FOTO lunatiques »… Il y a de quoi faire.



J’ai tenté de reprendre doucement la peinture à l’huile, mais je me suis plantée en toute beauté. Je tâtonne encore un peu, je cherche à progresser et à trouver mon style. C’est long, mais je ne perds pas espoir. Tout est dans la tête, reste à trouver le bon geste à (re)produire et pouvoir enfin les enchainer à toute berzingue.



J’ai blablaté de temps à autre, mais je me suis vite reprise et j’ai arrêté de vous casser les noisettes et les yeux, avec mes petits soucis existentiels. J’en suis revenue à l’essentiel en ces lieux : la création pure.



C’est surtout que j’ai enfin eu un peu plus de temps pour travailler, le petit dernier ayant maintenant une assistante maternelle. Mais que tout cela passe vite, j’ai la sensation d’avoir accouché de mon second cette année, alors que cela va bientôt faire deux ans déjà. Gloup.



Il y a donc eu des festivals où j’ai trainé mes guêtres comme Zone Franche, Geekopolis et les Féeries du Bocage. Et de nouveaux en prévision avec le Japan Tours Festival et une nouvelle fois Geekopolis 2015. Peut-être d’autres seront également projetés pour ces prochains mois, nous verrons ça.



Des expositions comme au Grand Hôtel de Tours ou celle encore chez Akiza la galerie qui se termine en janvier. Ce qui m’a permis de me remettre aux volumes, dans la joie et la bonne humeur.



J’ai également travaillé un peu en numérique avec la couverture d’un talentueux ouvrage… Et couvert photographiquement parlant, d’heureux évènements comme mariage ou grossesse.



Alors que souhaiter de plus pour 2015 ? Garder mes objectifs en pleine ligne de mire et ne plus trop m’en écarter (La faute à des travaux sous-payés. Il faut bien bouffer, hein). Donc en priorité : Peinture à l’huile (Si possible : progresser un chouïa, même beaucoup), bestiaire encré (Qui finira peut-être en publication un jour) et volumes (Parce que j’ai vraiment besoin de me lâcher en rouille baroque steampunk de temps en temps).



Quelques clichés de ci de là, des « Trucs de la semaine » pourquoi pas et de la mine de plomb sans modération. Des travaux pour de nouveaux projets d’exposition ou caritatifs sont déjà réalisés et attendent patiemment dans l’atelier. Et puis j’ai toujours un projet d’édition en cours… J’y touche de temps à autre, il sera abouti un jour. Peut-être. L’essentiel maintenant reste la créativité, de vous faire rêver et surtout nourrir ma descendance :)



Bref, une bonne année ARTISTIQUE en prévision !

Avec si possible du pognon à foison.

 (Oui je me récapèpète, c’est fait exprès.)


Published by martinefa - dans Actualités martinefa*