10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 14:35

Voilà, voilà, voilà…

Je suis donc partie avec ma petite famille

prendre l’air et l’eau. Enfin, pour l’eau

la Fégrelo s’est passée de moi, hein.

Je vous ai rapporté tout plein de choses

et même en tranchant bien fort dans mes bagages,

il en reste quand même beaucoup à voir.

J’espère que ce ne sera pas trop indigeste,

je vous mets tout en une fois, ça débarrasse.

Vous m’en voyez désolée à l’avance…

 

C’est donc en Charente-maritime

que j’ai traîné mes frusques.

Comment ça, « encore » ?

Sur le chemin, j’ai finalement pu passer voir

l’exposition «YAMATO – Le Japon en Touraine ».

Alors superbe lieu, avec une magnifique exposition,

je n’ai malheureusement pas eu le temps de tout voir

(Rentabilité kilométrique et impatience infantile obligent)

mais tout de même, trôner aux côtés

de la Grande Cali, moi je dis que ça fait du bien ! :

Et puis il y avait d’autres potes de représentés,

comme ici le talentueur YoZ :

Bref, sinon je ne vais pas vous faire

un nouveau topo sur la beauté des environs,

je vous ai assez bassinés avec ça l’année passée.

Mais j’ai tout de même vu des choses

nouvelles et intéressantes, typiques, tout ça.

Un peu dessiné comme j’ai pu…

 

D’ailleurs à ce propos, j’aimerais élucider un point

et peut-être que les collègues seront d’accord.

Lorsque l’on présente un croquis, on devrait pouvoir

y ajouter un degré de difficultés d’environnement,

de situation, de santé, etc. au moment

de l’élaboration du travail.

C’est très important sur le résultat final en fait !

 

Je m’explique, par exemple :

Puissance 0 =

Vous êtes installé(e) chez vous, un petit thé,

un petit coussin pour le postérieur, aucune

contrainte horaire, du Satie qui vous chatouille

les oreilles : le pied.

Puissance 1 =

Vous êtes en cours ou en agence ou autre,

vous devez dessiner un modèle qui

va changer de pose dans trente secondes

et votre mine casse sans arrêt.

Puissance 2 =

Vous êtes à l’extérieur, vous travaillez debout

sous la pluie, un petit caillou se promène

dans l’une de vos chaussures, un passant indiscret

qui ne connaît pas le déodorant,

regarde par-dessus votre épaule

en mâchonnant un sandwich au maroille.

Puissance 3 =

Vous êtes en démonstration publique sur grand écran,

six cents personnes ont les yeux rivés

sur vos tracés numériques, la choucroute offerte par

le congrès international des talentueurs intergalactiques,

fait un mauvais ménage avec le parfum de *au choix*

Daniel Craig torse nu qui tient votre tablette graphique

*ou* Ashley Judd qui s’est portée volontaire

pour jouer avec votre souris.

Puissance 4 =

Vous êtes accroché(e) à l’aile d’un airbus a380,

malgré le vent et le froid ambiants, vous tentez

de votre main libre, d’esquisser un nuage

que vous percevez à peine à travers

les nombreuses larmes qui vous piquent les yeux.

Puissance 5 =

Vous êtes accompagné(e) d’un enfant

de 22 mois qui subit une conjonctivite.

 

Bon bah là concrètement, j’étais en puissance 5 :

(Quand je vous disais que ça allait être long…)

Bon pour accélérer,

le phare de la Coubre (60 mètres) :

La Rochelle :

Donc là, le Lubin dormait dans sa poussette,

on est dans un mélange entre puissance 0

et puissance 2 (Pour le maroille)

Aux alentours de Sablonceaux :

Mornac-sur-Seudre (Que c’est joli tout plein)

L’ancienne abbaye de Sablonceaux

Là, je ne sais plus trop où j’étais, j’ai dû encore

marcher sur une faille spatio-temporelle…

De la belle végétation luxuriante…

Bon, maintenant que je suis maman,

ça implique les sorties bien familiales, dont le zoo.

Désolée tout plein pour les hôtes qui ont vu

assez d’humains comme ça, mais bon.

J’ai un fiston qui doit voir quelques espèces

avant qu’elles ne disparaissent,

je ne sais pas si vous me suivez…

Voici donc le Zoo de la Palmyre.

 

Un des plus beaux minois qui soit :

Jaguar (Panthera onca)

Un Manchot du Cap (Spheniscus demersus)

qui en voulait pas mal à mon objectif ( ?)

Les Flamants Roses (Phoenicopterus roseus)

et je peux vous confirmer olfactivement que

c’était la saison des amours…

Comprenne qui pourra.

Saïmiri (Saïmiri sciureus)

Un Ouistiti à toupets blancs (Callithrix jacchus)

devant une fausse jungle.

Un Singe de Chaipluquoi

devant un vrai grillage.

Un magnifique Tamarin lion à tête dorée

(Leonpithecus chrysomelas)

Comment ne pas remarquer ce regard accusateur ?

Lémur aux yeux turquoise

(Eulemur macaco flavifrons)

Qui avait l’air de moins se marrer

qu’au Parc des Félins.

Bon, un’éphant…
Dommage que je n’avais pas sur moi
ma Lunette Astronologique,
j’aurais pu le voir en plus petit (et en rose !).
 

Une cigogne qui se promène…

J’en ai d’ailleurs vu pas mal dans la région

en liberté, leur nid sur de grandes antennes

au milieu des champs.

Bon, une tortue, tout ça…

Un Grand Koudou (Tragelaphus strepsiceros).

Bah, c’est… Grand.

Encore une fois, l’ombre de la cage

gâche un tantinet la vue.

Une belle proximité,

mais je ne crois pas que ce soit réciproque.

Ah oui alors là, je me suis lancée vite fait
dans une aquarelle car j’avais déjà réalisé
une similaire il y a fort longtemps (dix-huit ans)
et je voulais voir ce que ça donnait
en comparaison, depuis le temps.
En cliquant dessus, vous aurez les deux versions.
Pour ma défense, j’étais donc en puissance 5 !
Et bien je préfère quand même celle
de cette année et puis c’est tout.
 
En étant à la Rochelle, nous sommes bien sûr
passés au fabuleux aquarium…
Mais vous n’aurez pas les noms des espèces,
j’étais trop occupée à éviter que le petit
teste les extincteurs, voyez.
Et puis les clichés ne sont pas top,
car comme pour l’Aquarium du Val d’Europe,
l’épaisseur du verre, le manque de luminosité,
la vitesse des bêbêtes,
bah ce n’est pas l’idéal pour les réussir.
 

Bon là je sais qu’il s’agit d’Anguilles des Jardins

parce que j’ai vraiment trop adoré ce truc !

Tout plein de Némo…

Voilà.

Sinon, je me suis encore paumée

dans une époque parallèle,

ça m’arrive tout le temps…

Et j’ai croisé l’Armée des Ombres,

enfin rien de bien extraordinaire, quoi.

Voilà c’est fini

et merci si vous êtes encore là !

:)

 
Published by martinefa - dans martinefa découvertes*