5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 11:09

Etant depuis plusieurs jours sur une peinture

que je souhaite chouchouter au possible,

ayant atteint le stade

« poil de pinceau coupé en quatre

dans le sens de la longueur »,

les parties super léchouillées donc,

j’eu besoin de me décrasser un peu

le moteur avec une huile rapide.

 

Déjà, pour voir comment ça réagit c’t’affaire-là

lorsqu'on y va pas par quatre chemins

et sans pincette,

(parce que je rappelle que

c’est une technique toute nouvelle pour moi)

ensuite pour éviter de m’énerver finalement

sur le travail en cours et de tout gâcher…

*clic clic*

 

 

Huile sur papier – 23x23 cm – 2012

 

Constat personnel :

Je vais en rester aux mignardises, je pense.

Et puis ça gâche acht’ment plus de peinture.  

 

*
Published by martinefa - dans Peintures à l'Huile*